Navigation Menu+

Quel statut juridique choisir au lancement de son activité ?

Pour les entrepreneurs, ou pour ceux qui travaillent pour leurs propres comptes ou encore pour ceux qui sont chefs d’entreprises, il y a une chose très importante qui ne doit pas leur échapper.

statut-juridique.jpg

Il s’agit notamment du statut juridique. Il est très important de s’occuper de cette question de statut juridique parce que cela nous met en règle vis-à-vis de la Loi mais également nous permet d’exercer notre activité en toute légalité en étant reconnus officiellement. Pour mieux comprendre tout ce qui touche aux juridictions, il est possible de faire appel à des huissiers comme tggv.fr afin de bénéficier d’un accompagnement à chaque étape.

Toutefois, comment choisir le statut juridique qui nous conviendrait le mieux?

Les différents types de statut juridique : EURL, SARL, etc …    

Pour choisir son statut juridique, il faut déjà bien déterminer quelle activité nous souhaitons réellement exercer. Citons par exemple le statut juridique de l’auto-entrepreneur, qui est pour tous ceux qui veulent surtout optimiser une certaine somme d’argent qui n’est cependant pas très élevée. Pour ceux qui préfèrent travailler seuls, il y a le statut de l’EI ou autrement dit de l’entreprise individuelle, ce qui fait donc que ce dernier se charge de toutes responsabilités pouvant exister. Le statut juridique EIRL est pour les sociétés de petites envergures, mais qui, au fil du temps souhaitera prendre plus d’ampleur. Nous avons également la SARL, la SAS, ou encore la SASU. Chaque statut juridique comprend des avantages ainsi que des inconvénients.

Le choix du statut confirmé par le business plan    

Le statut juridique doit par la suite être confirme par le business plan. Ce dernier consiste a étudier tout ce qui concerne l’entreprise pour laquelle on voudrait trouver une place dans le monde du marché. Il doit pouvoir être en mesure d’analyser les différentes approches que cette dernière doit mettre en place afin de la faire avancer.

business-plan.jpg

Mais un business plan doit pouvoir également appréhender des éventuels obstacles qui pourraient survenir. Il doit surtout déterminer si la société en elle-même générera réellement ou non le budget attendu.